L'ARAR participe et partage son expérience de la prise en charge de Patients cancéreux au 11ème Congrès de Cancérologie de l'Océan Indien -

0262 71 97 50

L’ARAR a participé au 11ème Congrès de Cancérologie de l’Océan Indien, organisé par le réseau Oncorun sous le haut patronage de l’ARS. Au programme de l’Association : partage d’expérience et information pour les particuliers et les professionnels.

L'ARAR au 11ème Congrès de cancérologie Oncorun

Le Dr Krishna Badamia partage son expérience de Médecin traitant en HAD au 11ème Congrès de Cancérologie de l'Océan Indien - La Saline les bains - 29 novembre 2014

 

Un Congrès pour tous, une information pour chacun

Journée tout public le vendredi 28 novembre 2014, journée dédiée aux Médecins généralistes et paramédicaux le samedi 29 : le 11ème Congrès de Cancérologie de l’Océan Indien s’adressait à tous !
Toujours aux côtés des Patients, de leurs familles et des professionnels de santé, l’ARAR n’a pas manqué cette occasion de les informer sur les prises en charge qu’elle propose aux personnes atteintes de cancer.
« Nous sommes ici pour promouvoir les activités de notre Association, indiquait Sophie Veillat, Infirmière de Conseil et de Liaison hospitalière. Ainsi, durant ces deux jours, nous renseignons les visiteurs qui s’arrêtent à notre stand - Médecins traitants, familles, Médecins hospitaliers, Infirmier(e)s - sur l’HAD (Hospitalisation à Domicile), la PNI (Perfusion-Nutrition-Insulinothérapie), l’AR (Assistance respiratoire), et le MAD (Maintien à Domicile). Et nous en profitons bien sûr pour échanger sur nos pratiques avec les professionnels rencontrés. »

 

Un partage d’expérience autour de la prise en charge des Patients cancéreux

« L’Hospitalisation à Domicile est rassurante pour le Médecin généraliste : il est rassurant de pouvoir s’appuyer sur une structure spécialisée qui rompt l’isolement en permettant des décisions pluri-professionnelles » affirmait samedi le Dr Florence Longuet-Guilbault, Médecin traitant en ville et première intervenante à partager son expérience.
Belle introduction pour le Dr Badamia, Directeur médical de l’ARAR, qui a présenté à son tour aux professionnels son expérience de Médecin traitant en Hospitalisation à Domicile (HAD) dans la PEC de Patients atteints de cancer. Il a d’abord souligné l’importance de la coordination entre Médecins traitants, Oncologues, autres Médecins hospitaliers, Unité de soins palliatifs, Infirmier(e)s, Kinés… et familles. Puis a décrit ce type de PEC comme complexes dans la pratique (gros travail de coordination, prescription, livraisons, soins, modifications des traitements, gestion des rendez-vous, etc.) et compliquées dans les rapports aux autres (nécessité de satisfaire les Oncologues, le SAMU/urgences, le Médecin traitant, les paramédicaux, les familles et les instances (Agence Régionale de Santé (ARS) et Haute Autorité de Santé (HAS)). Mais en conclusion, le Dr Badamia a surtout relevé la satisfaction des Patients (90% de Patients satisfaits à l’ARAR) vis-à-vis d’une PEC qui répond à leurs attentes : être à domicile et recevoir des soins de qualité.

 

Une question au Dr Badamia

Krishna Badamia au 11ème Congrès de Cancérologie

En quoi est-il important que l’ARAR intervienne dans ce type d’événement ?

« 40% de nos PEC sont des soins palliatifs dus au cancer. Participer au réseau (Oncorun, NDLR) est donc important pour l’ARAR : pour nous faire connaître, pour améliorer les pratiques, et pour nous améliorer, en suivant les diverses interventions ou la présentation de nouveautés. »

30 ans à la Réunion en soins à domicileantennes HAD et PMT sur toutes la RéunionDes médecins ARARDes infirmiers à domicile à la RéunionDes soignants à domiciles à la RéunionPharmacie ARAR à la Réunion

© ARAR 2019 - développement et graphisme Zatcom - Haut de la page