Le 12 novembre 2015, l'ARAR a renouvelé sa formation Plaies et cicatrisation auprès des professionnels de santé du nord et de l'est de l'île. 120 personnes ont assisté à cette formation très demandée -

0262 71 97 50

L’hôtel Best Western a accueilli le 12 novembre 2015 une nouvelle soirée de formation « Plaies et cicatrisation » organisée par l’ARAR. 85 personnes ont assisté à cette session animée par le Dr Paul Menguy, Chirurgien digestif à la Clinique des Orchidées, Pascale Bronn et Elodie Virin, Infirmières Plaies et cicatrisation de l’ARAR.

3 experts pour animer la formation Plaies et cicatrisation de l'ARAR

Elodie Virin, Paul Menguy et Pascale Bronn forment et informent les soignants sur la prise en charge des plaies et de la cicatrisation - Saint-Denis le 12 novembre 2015

 

Rappeler les bases, actualiser les consensus

« L’objectif de cette formation est de diffuser des contenus et des consensus actualisés pour la prise en charge des plaies afin qu’elle se fasse globalement de la même manière par tous les soignants, pour tous les Patients » explique Pascale Bronn. Et Thierry Boyer, Directeur de l’ARAR, de renchérir : « un des objectifs de l’ARAR est de proposer des formations de qualité pour pouvoir travailler avec des personnels bien formés ».

A l’occasion d’un rappel sur les connaissances de bases, les consensus actuels et les examens et mesures complémentaires indispensables, Pascale Bronn n’a pas manqué de souligner que « la cicatrisation dépend beaucoup de l’état général du Patient. Le pansement ne fait pas tout, il faut prendre en compte l’hygiène de vie, l’équilibre glycémique, l’âge, les traitements médicamenteux, l’état vasculaire artériel et veineux et l’état nutritionnel du Patient ».

Les intervenants ont ensuite abordé la problématique de l’utilisation pertinente et raisonnée des classes de pansements et du Traitement des plaies par Pression Négative (TPN), ou comment choisir le pansement adapté à la phase de cicatrisation en cours.
La soirée s’est achevée sur un temps d’échange avec le public, en salle puis autour d’un cocktail dînatoire.

« Une formation très demandée »

Après deux formations organisées dans l’ouest et le sud en 2014, l’ARAR a organisé cette nouvelle soirée pour le nord et l’est. « Ces sessions sont très demandées et très attendues car les évolutions dans ce domaine sont rapides et il y a de plus en plus de prises en charge à domicile » précise Thierry Boyer.
La présence massive d’Infirmier(e)s hospitalier(e)s, mais aussi d’Infirmier(e)s libéraux(ales), de Médecins généralistes, d’Aides-soignantes, et de quelques étudiants Infirmier confirme ses dires.

« Je suis déjà venue l’année dernière, nous explique Marie Boyer, Infirmière libérale, et je reviens car c’est très enrichissant. Je trouve que c’est bien de réviser, de voir s’il y a des nouveautés, le tout dans une logique de formation continue. Cela permet de faire des piqûres de rappel. Et avec cette formation je suis sûre d’être satisfaite, je ne suis jamais déçue ! ». Audrey Bostrale, IDE au Groupement Hospitalier de l’Est de la Réunion vient quant à elle « voir s’il y a des nouveautés, comment se passe la prise en charge des plaies à l’ARAR et le suivi des soins dans la continuité de la prise en charge hospitalière ».

Portée par cette dynamique d’amélioration des soins et de nombreux retours positifs, l’ARAR organisera en 2016 deux nouvelles soirées de formation Plaies et cicatrisation.

Un public nombreux pour la soirée de formation Plaies et cicatrisation de l'ARAR

85 professionnels de santé ont assisté à la session de formation de novembre 2015

 

 

 

Texte et photos : Cécile Jeancolas

30 ans à la Réunion en soins à domicileantennes HAD et PMT sur toutes la RéunionDes médecins ARARDes infirmiers à domicile à la RéunionDes soignants à domiciles à la RéunionPharmacie ARAR à la Réunion

© ARAR 2019 - développement et graphisme Zatcom - Haut de la page